L'ouverture vers d'autres horizons

Faire un premier pas vers l’inconnu, c'est s'éveiller. Chaque année, projets éducatifs, sorties, voyages, échanges linguistiques, rencontres sportives sont initiés par des professeurs volontaires...
Les murs du collège s'effacent alors pour ouvrir les jeunes esprits au monde extérieur.
Visiter une ferme à l a km de chez soi, un musée à 200 km ou une famille étrangère à plus de 1000 km, c’est toujours l’aventure.

L'éducation, c’est aussi apprendre à reconnaître l'existence d’autres modes de vie et à les respecter. Parce qu'on sort de ses petites habitudes, de son milieu familial et social, du cadre scolaire habituel... Les yeux s‘ouvrent plus grand. Les choses sont nouvelles et la découverte est intense, facile et personnelle. Souvenirs d‘un bout de vie en groupe, d‘un autre quotidien.
L'étonnement remplace les idées préconçues. L'inquiétude du dépaysement fait place à la découverte.
Comment s'adapter à la vie des autres, et comment leur parler?

Quelle satisfaction, quand on s'aperçoit qu'on peut communiquer dans une autre langue!
Quand on les vit, les mots et les images se retiennent bien plus vite. En allant ailleurs, on découvre d'autres façons de vivre et de penser. Quand on revient, c'est son propre pays qu'on redécouvre. Et on se connaît mieux soi-même.
Ainsi depuis plus de trente ans sont développés des échanges avec l'Allemagne et dans le cadre de la section européenne avec les pays de langue anglaise.

Modifier le commentaire 

le 14 févr. 2011 à 19:30

haut de page